Qu’est-ce qu’un biofilm ?

Etapes de constitution d'un biofilm

Un biofilm est une communauté de micro-organismes.

 

Une bactérie est un micro-organisme unicellulaire qui diffère des cellules de mammifère car elle ne possède pas de noyau pour protéger son matériel génétique, ce qui la rend plus fragile. Néanmoins, grâce à une « vie en communauté », appelée biofilm, les bactéries ont su compenser cette faiblesse.

 

Un biofilm n’est pas un milieu homogène mais un environnement structuré, avec de nombreux constituants. Entre ces microorganismes, on retrouve des espaces « sans bactéries » constitués d’une phase aqueuse, qui agit comme un « canal ». Ce dernier permet l’apport de nutriments aux bactéries et l’élimination des produits de dégradation.

 

Cette matrice extracellulaire est caractéristique de chaque biofilm. Autrement dit, il est très difficile pour une bactérie extérieure au biofilm de s'y implanter. La matrice extracellulaire est essentiellement composée d’eau (jusqu’à 97 %), de sucres et de protéines secrétées par les bactéries.

 

Les biofilms sont très difficiles à retirer d’une surface. Les bactéries sont solidement implantées et protégées des attaques extérieures (désinfectants, antibiotiques) par la matrice du biofilm. Bien souvent, il est nécessaire d’avoir une action mécanique sur le biofilm pour le déloger.

 

C’est pour cela qu’il est primordial d’orienter la création d’un biofilm composé de bactéries bénéfiques, pour occuper l’espace et limiter le développement d’un biofilm pathogène.

 

Sources : http://www.hygiene-laboratoire.com/quest-ce-qun-biofilm ; LAWRENCE et al.,1991 ; SUTHERLAND, 2001.