Production animale

Des produits Innovants

C = Bacillus NOL03, L = Lactococcus NOL11, 48 = E.coli réf LA20048, 71 = E. coli réf LA20071

Les produits  innovants de Nolivade s’inscrivent dans la gestion sanitaire durable de l’élevage.

Ils répondent aux objectifs du plan Ecoantibio de réduction de  l’utilisation préventive ou abusive des antibiotiques en élevage, qui a été identifiée comme une  des causes favorisantes de résistance aux antibiotiques utilisés en médecine humaine.

Plan éco antibio 2017


 

Toutes les espèces sont ciblées :
 

Totues les espèces

Biofilm

Un biofilm se définit par une imbrication de micro-organismes adhérant à une surface, dans une couche muqueuse, constituée de polysaccharides et de protéines.

Le biofilm peut abriter des bactéries pathogènes les protégeant des agressions extérieures, y compris les désinfectants et les antibiotiques.

Sans Flore de barrière

Schéma normal de multiplication des pathogènes après nettoyage et désinfection classiques d'un bâtiment d'élevage


Production sans flore

Avec Flore de barrière

Schéma de multiplication limité des pathogènes lors d'utilisation d'une flore de barrière

Schéma avec flore de barrière

La tapis NOLIFLORE exerce un effet barrière vis-à-vis des pathogènes.

En complément du nettoyage et de la désinfection, l’application des flores Nolivade dans l’environnement des animaux permet l’implantation d’un biofilm positif qui oriente favorablement l’écologie microbienne.

De plus, les bactéries bénéfiques Nolivade limitent le développement des bactéries pathogènes par exclusion compétitive.

Implantation des flores

©Photo : La Cloche du Fromager

L’implantation des flores positives est historiquement et naturellement utilisée dans la fromagerie et la charcuterie.

La bonne conservation de certains de nos aliments y compris hors chaine du froid  repose déjà sur ce concept de flores bénéfiques

ex : le beaufort, le comté ...

Utilisation des bactéries

De nombreuses bactéries sont utilisées dans le domaine de l’agro-alimentaire pour développer le goût, la couleur et la texture des aliments mais également pour leur rôle de barrière face à des micro-organismes pathogènes ou altérant les différentes propriétés des aliments.

On retrouve par exemple des bactéries lactiques dans les produits laitiers comme Lactococcus lactis et Lactobacillus bulgaris, flores d’intérêt technologique qui participent au développement des caractéristiques organoleptiques du fromage et jouent un rôle dans la réduction de la flore indésirable.

On recense près de 150 bactéries utilisées dans de nombreux produits tel que la viande, le vin, la choucroute… (Zagorec)

Ces bactéries peuvent également représenter une alternative à l’utilisation des conservateurs chimiques. (“Les Flores Protectrices Comme Aide à La Conservation” 2016)

 

“Les Flores Protectrices Comme Aide à La Conservation.” 2016. Revue Laitière Française.
Accessed February 26.

Zagorec, Monique. “Les Bactéries Lactiques Au Service De La Conservation Des Aliments”
Équipe Flore Lactique et Écosystème Carné, Unité Micalis, Jouy en Josas.